...

Charte Objectif CO² : les transporteurs lorrains s’engagent

La Charte « Objectif CO² : les transporteurs s’engagent » s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des conclusions du Grenelle Environnement (réduire de 20% d’ici 2020 les émissions de dioxyde de carbone (CO2) des transports en France).

Objectif CO2

Elle vise à améliorer la performance environnementale du transport routier de marchandises, et depuis peu de voyageurs, en réduisant la consommation et donc les émissions de CO².

Elle fournit aux entreprises un cadre méthodologique cohérent et fiable au moyen d’un suivi d’indicateurs de réalisation des engagements pris et des gains en matière de réduction des émissions de CO² obtenus.

La démarche

La démarche au sein des entreprises de transport comporte 4 étapes :

L’autoévaluation

L’objectif est de permettre à l’entreprise de déterminer si elle remplit les préalables nécessaires, tels que la mise en place d’un suivi des consommations. L’autoévaluation est réalisée par l’entreprise au moyen d’un tableur spécifique « autoévaluation » qui lui est fourni.

La réalisation du diagnostic CO2 et sa validation par le comité régional de la charte

La phase « diagnostic CO² » consiste à :

  • Établir un état des lieux initial de référence et définir un périmètre d’engagements
  • Retenir un ou plusieurs indicateurs de performances environnementales propres à l’entreprise et évaluer un objectif chiffré de réduction à atteindre sous 3 ans
  • Définir un plan d’actions en retenant au moins une action par champ d’actions possible (véhicule, carburant, conducteur, organisation des flux) afin d’atteindre l’objectif fixé.

La signature de la charte en Lorraine

La Lorraine comptait déjà 32 entreprises signataires de la charte CO². Avec les huit signataires d’aujourd’hui, ce nombre s’élève à 40, parmi lesquelles figurent 9 entreprises de transport de voyageurs, dont l’une est en réalité une structure associative.

Le nombre de véhicules des entreprises engagées varie entre 9 et plus de 1500, preuve que la démarche concerne aussi bien des entreprises de taille modeste que de grands groupes possédant plusieurs centaines ou milliers de véhicules.

Le suivi annuel de l’avancement de la démarche

Une fois par an, chaque entreprise signataire doit transmettre à la délégation régionale de l’ADEME et à la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DREAL) un point sur l’état d’avancement de ses engagements.

Au terme du plan d’action, une fiche de synthèse finale est adressée par l’entreprise afin de vérifier la réalisation des objectifs fixés et d’évaluer les gains réalisés.

L’accompagnement offert aux entreprises

Un soutien méthodologique est apporté aux entreprises de transport qui envisagent de s’engager par Estelle DEMENGE dans le cadre de ses activités.

Chaque entreprise de transport lorraine peut la contacter (au 03 83 15 85 70) pour toute information sur la démarche.

Son poste est financé pour une période transitoire depuis novembre 2013, par l’ADEME, l’AFT, le GIATEL, et une subvention de l’Etat dans le cadre des plans de protection de l’atmosphère (PPA) des 3 Vallées et de l’Agglomération Nancéienne.

L’engagement des 8 entreprises signataires aujourd’hui dans la démarche représente 589 véhicules et devrait permettre sur 3 ans l’économie de plus de 450 000 litres de carburant et de 1 400 tonnes de CO2 ainsi évitées.

Si l’on prend en compte l’ensemble des 40 entreprises aujourd’hui chartées, le nombre de véhicules concernés s’élève à 4 533, l’économie de carburant sur 3 ans à près de 16 millions de litres, et le CO2 évité à près de 45 500 tonnes.

L’engagement dans la démarche constitue, en plus d’un engagement citoyen dans le développement durable, l’occasion pour les entreprises d’un travail de rationalisation et d’optimisation de leur gestion par une connaissance approfondie de leur fonctionnement en interne.

Il répond également à une nécessité sans cesse croissante d’affichage d’un transport « propre », de plus en plus recherché ; l’affichage des émissions de Co2 est d’ailleurs devenu obligatoire depuis novembre 2013.

Devenir une entreprise « chartée Objectif Co² » constitue une garantie d’optimisation de l’évaluation de ses émissions, préalable à la mise en œuvre du plan action destiné à les réduire tout en réduisant sa consommation de carburant.

Le bilan du travail effectué par les entreprises dans le cadre des signatures permet de dégager un socle commun de bonnes pratiques.

De manière non exhaustive, on peut citer la formation généralisée à l’écoconduite, un renouvellement accéléré de la flotte conduisant à des véhicules de plus en plus propres, la généralisation de l’informatique embarquée, le meilleur entretien général des véhicules et pneumatiques, les efforts visant à limiter les trajets à vide, et plus récemment, un recours accru au recours à des modes de transport alternatifs à la route.

Elle constitue également un élément de stimulation vertueuse pour les entreprises dans leur recherche, chacune étant amenée à réaliser des essais, sur les pneumatiques, les déflecteurs, le pont, sur la limitation de vitesse optimisée…

Cela contribue ainsi, par le biais de l’expérience, à l’amélioration des pratiques et au développement d’une connaissance de plus en plus fine en termes de réduction des émissions de CO².

Entreprises signataires le 11 février 2014

entreprises signataires CO²


Source : communiqué de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Lorraine (11 février 2014)

Charte Objectif CO² : les transporteurs lorrains s’engagent, publié le 11.02.2014, dans :

> Catégorie : Communiqués

>

Copyright © Lorraine.PRO. Tous droits réservés | Mentions légales