Actualité générale

L’aéroport Metz-Nancy-Lorraine a un nouveau gestionnaire

La Région Lorraine a fait savoir lors de la conférence de presse du 2 novembre 2011, qu’elle devient gestionnaire de l’Etablissement Public Aéroport Metz-Nancy-Lorraine (EPMNL).

Jusqu’à présent, l’Aéroport Metz-Nancy-Lorraine était la propriété de la Région Lorraine mais était géré par les Chambres de Commerce et d’Industrie de Metz et Nancy.

Aéroport Metz-Nancy-Lorraine
Aéroport Metz-Nancy-Lorraine. Crédit photo : Pascal Bodez

Un emplacement stratégique

De par sa situation géographique, l’Aéroport Metz Nancy Lorraine est à la croisée des axes Nord-Sud, Thionville-Épinal, et Est-Ouest, Lac de Madine-Bassin houiller. Sont présents dans cet espace, les pôles de Chambley, de Madine, la zone d’activité Bouxières-Lesmenils et la gare d’interconnexion TGV-TER de Vandières.

Cette vaste zone est destinée à être un nouvel espace de développement économique avec la création d’emplois. La mise en place d’un réseau de transports doit lui conférer une bonne accessibilité.

D’un point de vue plus large, c’est toute la Grande Région qui va être reliée, dont la Région Métropolitaine Polycentrique Transfrontalière (RMPT), Lorraine, Luxembourg, Wallonie, Sarre et Rhénanie-Palatinat.

C’est dans cette optique, qu’a été crée, le 13 octobre dernier, l’Établissement Public Aéroport-Metz-Nancy-Lorraine (EPMNL), qui a la gestion de l’aéroport depuis le 1er novembre 2011.

L’Aéroport Metz-Nancy-Lorraine

Parmi les équipements et le personnel de l’aéroport pour le trafic passager et fret, l’aéroport dispose de :

  • piste renforcée de 3 050 mètre de long,
  • aérogare passager récente,
  • vaste parking pour les passagers,
  • aérogare fret,
  • balisage lumineux et instruments permettant de guider les avions en cas de mauvaise visibilité,
  • engins de déneigement,
  • équipe de pompiers d’aéroport,
  • personnel et équipement pour l’assistance des avions, etc.
Les emplois liés à l’aéroport :

Environ 210 personnes travaillent sur le site :

  • Etablissement Public : environ 80 emplois en CDI
  • Sociétés de services : prestataire assurant la sûreté, société de restauration, loueurs de voitures, taxis, chauffeurs des navettes routières, entreprises assurant la maintenance, l’entretien, le nettoyage
  • Opérateurs aériens : Air France, Airlinair, Régional, Twin Jet, Air Algérie, compagnies charter, tours opérateurs, agences de voyages
  • Services de l’état : Aviation Civile, Brigade de Gendarmerie des Transports Aériens, Douanes, Brigade Aéronautique de la Police

Les chiffres de trafic de l’aéroport

  • Nombre total de passagers commerciaux 2010 : 254 204 passagers
  • Dont vols réguliers : 123 036 passagers
  • Dont vols vacances : 113 612 passagers
  • Dont autres : 17 556 passagers (déroutements, passagers en transit,…)
  • Tonnage de fret transporté en 2010 : 69,6 tonnes (volume très faible, activité quasi inexistante)
  • 254 204 passagers commerciaux ont emprunté une liaison aérienne au départ ou à l’arrivée de l’aéroport lorrain en 2010. À fin 2010, Metz Nancy Lorraine occupait la 29ème place au classement des aéroports de province en termes de nombre de passagers.

Les vols

Les vols réguliers :

Trois compagnies aériennes proposent actuellement des vols réguliers au départ de l’aéroport Metz Nancy Lorraine : Air France via sa filiale Régional, Twin Jet et Air Algérie.

Les vols vacances :

En 2010, treize destinations durant la saison estivale et quatre durant la période hivernale, à cela, s’ajoutaient de nombreux vols ponctuels vers d’autres destinations (Norvège, Andalousie, Ecosse,…).

La Tunisie et le Maroc sont restés les deux destinations phares en 2010. Elles représentent à elles seules près de 45% du trafic global des vols vacances.

La zone d’activité aéroportuaire

Une « zone d’activité aéroportuaire » est située immédiatement à côté de l’aéroport.

Elle accueille des entreprises, dont, un nouveau centre de traitement du courrier de La Poste (tri du courrier de 3 des 4 départements lorrains), un centre de formation au pilotage aérien professionnel, une unité de recherche en nouvelles technologies de soudure, les locaux administratifs d’une agence de voyages, les bureaux de la Communauté de Communes d’Accueil de l’Aéroport Régional Lorrain.

La zone d’activité aéroportuaire compte encore environ 13 hectares de terrain disponibles pour accueillir de nouvelles activités, liées aux activités de l’aéroport.

Les emplois liés à la zone aéroportuaire :

Environ 500 personnes travaillent sur le site de la zone d’activité aéroportuaire :

  • Nouveau centre de traitement du courrier de La Poste (tri du courrier de 3 des 4 départements lorrains)
  • Centre de formation au pilotage aérien professionnel
  • unité de recherche en nouvelles technologies de soudure
  • locaux administratifs d’une agence de voyages
  • Communauté de Communes d’Accueil de l’Aéroport Régional Lorrain

L’Établissement Public Aéroport Metz-Nancy-Lorraine

L’EPMNL est géré par la Région (majoritaire au Conseil d’Administration). Elle a pour rôle de diriger le développement de l’aéroport et de la zone d’activité attenante ainsi que la stratégie économique et financière (ex : tarifs de l’aéroport).

L’EPMNL est administré par un Conseil d’Administration composé de 6 élus régionaux et d’un représentant du monde consulaire devant être désigné par la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale. Le Conseil d’Administration se réunit au minimum 3 fois par an.

Les moyens financiers de l’EPMNL

Le budget annuel de l’EPMNL sera de l’ordre de 8 millions d’euros.

Les recettes seront faites grâce aux taxes et redevances versées par les passagers et les compagnies utilisateurs de l’aéroport, les produits commerciaux, loyers et redevances liés à la valorisation des terrains et bâtiments ou encore au restaurant et au bar, redevances liées à l’utilisation du parking par les passagers.

Mais aussi des compensations versées par l’État ou la Région (l’Etat compense le coût des mesures de sureté et de sécurité, la Région verse une compensation liée à la gratuité du parking offert aux passagers des vols vacances).

Afin d’assurer une solidité financière indispensable à l’EPMNL, la Région a décidé de lui attribuer une dotation initiale de 2 millions d’euros.

Concernant les personnels de l’EPMNL, une nouvelle convention d’établissement a été négociée, qui garantit aux personnels du GIGAL le maintien de leurs acquis sociaux et salariaux.

Volonté de redynamisation des activités liées à l’aéroport

Une augmentation des vols réguliers

La Région Lorraine a pour but de relancer l’activité de l’aéroport, pour cela, une amélioration de l’offre en matière de vols réguliers de vols touristiques est à prévoir. Des liaisons aériennes régulières vers des destinations non desservies par le TGV Est pourraient voir le jour.

Attraction de nouveaux passagers

La place nouvelle de la Lorraine sur la scène culturelle (Centre Pompidou Metz) et l’émergence récente de sites touristiques majeurs (Center Park Domaine des Trois Forêts), favorisent l’activité de l’aéroport régional.

La volonté de la Région est de permettre aux non lorrains d’accéder facilement et rapidement à la Lorraine.

Pannels de destinations et projets de liaisons low-cost à développer

Les destinations du Maghreb, du Sud de la France et du reste de l’Europe sont également à développer. Il en va de même pour les formules de vacances (vol + hébergement) et des liaisons « low-cost ».

Développement du fret et de la logistique

L’EPMNL désire également redynamiser les activités liées au fret et à la logistique. Dans ce but, la Région adhère à l’association EuroCarex Club, qui vise à développer l’inter-modalité entre le fret express ferroviaire à grande vitesse et le fret express aérien.

La Région Lorraine a fait savoir lors de la conférence de presse du 2 novembre 2011, qu’elle devient gestionnaire de l’Etablissement Public Aéroport Metz-Nancy-Lorraine (EPMNL). C’est dans ce contexte que la Région va redynamiser les activités de l’Aéroport.

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page