...

Les outils de financement en fonds propres des PME lorraines

Le vendredi 25 février dernier, lors d’une conférence de presse à l’Hôtel de Région, les outils de financement en fonds propres des PME ont été présentés.

Le dernier lancé en date, le Fonds Lorrain de Consolidation, vient s’ajouter au Fonds Stratégique d’Investissement, créé en 2008. Ces outils ont été créés par les Pouvoirs Publics en association avec l’Institut Lorrain de Participation et la Caisse des Dépôts.

Étaient présents, lors de cette conférence, Christian Galliard de Lavernée, Préfet de la Région Lorraine, Jean-Pierre Masseret, Président du Conseil Régional, Hervé Obed, Président de l’Institut Lorrain de Participation et du Fonds Lorrain de Consolidation et Emmanuel Collin, Directeur Régional de la Caisse des Dépôts et Délégué Régional du FSI.

L’objectif de cette réunion était de présenter le bilan des actions du FSI en Lorraine et le premier investissement du FLC.

La Caisse des Dépôts

Dans le cadre de son plan Elan 2020, la Caisse des Dépôts a placé le développement des entreprises comme l’une de ses priorités. La caisse dispose d’une offre de financement en fonds propres qui peut être adaptée à toute situation, quelque soit la taille ou le stade de développement de l’entreprise. L’organisme a pour ambition d’être une plateforme d’adaptation de la France à la mondialisation.

Dans cet esprit, la Caisse des Dépôts a lancé, en novembre 2008, la plateforme d’orientation financière, en partenariat avec la Région Lorraine et Oséo. Le rôle de cette plateforme est de :

  • détecter les besoins en fonds propres des entreprises
  • orienter les chefs d’entreprise vers des outils existants
  • assurer un suivi visant à faciliter les interventions.

Michel Bouvard, Président de la Commission de Surveillance de la Caisse des Dépôts et Jean-Pierre Masseret, Président du conseil régional de Lorraine

Les outils de financement, une réflexion sur la durée:

Dans les 4 prochaines années, l’Assemblée Régionales va structurer les politiques régionales autour de 4 axes stratégiques dont le concours à l’économie. Le but est de contribuer à la création de richesse et d’emplois.

En ce qui concerne le financement des entreprises, une chaîne de financement s’est élaborée au travers d’outils en fonds propres avec, pour exemple, la création en 2009 du Fonds Lorrain des Matériaux.

La région Lorraine s’est concentrée, en 2010, sur la création du FLC, un outil essentiel au développement des PME lorraines.

Le FSI (Fonds Stratégique d’Investissement):

Créé en 2008 par les Pouvoirs Publics, le FSI est doté d’un capital d’investissement de 20Mds d’euros. Il est une société anonyme détenue à 51% par la Caisse des Dépôts et 49% par l’Etat. Jusqu’à présent, 2.4 Mds d’euros ont été investis dans 42 entreprises, avec entre autres Valéo, Daher, l’Institut Pour la Santé.

Le FSI a également soutenu 77 sociétés pour un montant de 328 M d’euros dans le cadre de leurs fonds sectoriels.

Le FLC et son premier investissement:

Le FLC a été lancé en 2010, et a pour objectif d’apporter un soutien financier aux entreprises ayant un potentiel de croissance. Cet apport devrait leur permettre d’assurer leur développement et combler les faiblesses de l’entreprise au niveau des fonds propres.

4 mois après son lancement, le FLC a effectué son premier investissement auprès de la société Schaeffer.

Cette entreprise, dirigée depuis une vingtaine d’année par Daniel Schaeffer, a été fondée en 1927. Elle opère dans les domaines de la mécanique, la mécano-soudure et la maintenance industrielle. Implantée à proximité de la Sarre (Forbach), la société a connu une forte croissance dans la dernière décennie. Mais son expansion s’est vue brutalement ralentie par la crise économique.

Le FLC soutient la société Schaeffer à hauteur de 500 000 euros pour une période de 5 à 7 ans. Par cette aide, le FLC renforce l’assise financière de la PME et lui permet de se positionner sur des secteurs porteurs tels que les marchés miniers internationaux.

En vue des différents projets étudiés par le FLC, une augmentation de son capital a été décidée. Ainsi sa capacité d’intervention a doublé, passant de 5 à 10M d’euros. Le montant des interventions peut alors passer de 500 000 à 1M d’euros.

Les outils de financement en fonds propres pour les PME lorraines ont été présentés ce vendredi 25 février à l’Hôtel de Région.

Les outils de financement en fonds propres des PME lorraines, publié le 09.03.2011, dans :

> Catégorie : Communiqués

> Sous-rubriques :

Copyright © Lorraine.PRO. Tous droits réservés | Mentions légales