Actualité générale

Une centrale solaire à Toul-Rosières dès 2012

Une centrale solaire devrait voir le jour dans la ville de Toul-Rosières, en Meurthe et Moselle en 2012.

Construite sur une ancienne base aérienne désaffectée de l’OTAN, la centrale est déjà qualifiée de plus grosse centrale solaire de France. L’investissement accordé à sa construction et sa mise en service est de 430 millions d’euros.

Selon un porte-parole d’EDF-Energies nouvelles (EDF-EN), sa mise en service doit se dérouler en deux temps : en 2012 et en 2013, à condition toutefois d’avoir obtenu les autorisations administratives nécessaires en amont.

Un chantier de titans pour cette centrale, qui devrait nécessiter 150 personnes et laisser place au final à un champ de panneaux voltaïques.

La centrale devrait employer une quinzaine de personnes et produire une énergie égale à 143 mégawatts (ce qui équivaut à la consommation d’une ville de 62.000 habitants), qui sera revendue à EDF.

Le terrain, qui appartient à l’Etat, est loué sur un bail de 22 ans, pour une valeur de 1 millions d’euros par an. Après ce laps de temps, soit le bail sera renouvelé, soit la centrale démantelée, et ses panneaux solaires recyclés.

C’est la société INGEROP qui gère la maîtrise d’oeuvre, l’ordonnancement, le pilotage et la coordination de la construction.

Une nouvelle centrale solaire s’installe en Meurthe-et-Moselle. Gérée par EDF-EN, elle devrait être l’une des plus grandes du monde.


Image : www.directindustry.fr

Articles similaires

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page